LSN en toute modestie

voir toutes les infos sur facebook et sur le f’ar.

Carte blanche a pour ambition de donner une tribune aux architectes suisses romands et à leur architecture.
En 2015, carte blanche évolue. Pour sa 13e édition, carte blanche ne sera pas une exposition.
Elle devient une discussion ouverte sous la forme de trois actes, suivis d’un épilogue.
Elle s’articulera autour d’un sujet, “en toute modestie”.
Les architectes invités auront carte blanche de leurs positionnements, arguments, approbations et doutes.

curateurs – Lya Blanc & Oscar Gential

 

en toute modestie

Chaque soirée sera l’occasion d’interroger et de discuter sous différents angles les fondements de cette possible modestie. La production architecturale des dernières années fut époustouflante, sinon spectaculaire, parfois démesurée. Et si le temps où se différencier par son originalité et ses excès était finalement révolu?
L’honnêteté prend-elle alors le pas sur la démesure, le raisonnable succède-t-il à l’original, la modestie détrône-t-elle l’arrogance ?

 

acte I

attitude de l’effacement
jeudi 26 mars à 18h30, entrée libre

Rapin SaizJoud & Vergély et Simon Boudvin
Cuisine – Péché Capitalis

Modestie signifie également « mesure » – prendre ou agir avec, l’architecture nouvelle doit-elle finir par s’effacer? Et ainsi définir par sa simplicité une nouvelle normalité – une radicalité douce – qui prônerait son anonymat et celui de ses concepteurs, qui auraient trouvé une juste position dans l’expérience du réel.

 

acte II

réponse à l’instabilité
jeudi 02 avril à 18h30, entrée libre

Jaccaud SpicherBurckhardt+Partner
et les invités Yannos Ioannides et André Kuenzy
Cuisine – Mauro traiteur

La vision unique et la connaissance globale que pouvait avoir l’architecte sur sa production est de loin dépassée. Ne serait-il pas devenu plus modestement un formidable médiateur cherchant l’équilibre dans un ensemble de compétences, de données et d’expertises instables ? Et si nous pouvions accepter l’incertitude comme une valeur et faire de l’imprévisibilité notre alliée ?

 

acte III

péril de l’imaginaire
jeudi 23 avril à 18h30, entrée libre

LOCALARCHITECTUREKunik de Morsier
et un invité
Cuisine – Louis Schild

Modestie et audace doivent-elles nécessairement s’opposer ? 
Doit-on oublier nos idéaux, nos visions et autres aspirations sur l’autel d’une modestie raisonnée et raisonnable ? Notre attitude oscille entre la recherche à tout prix du renouveau, et la prétention vantarde de ne surtout pas le faire, au nom d’un réalisme intelligent.

 

épilogue

samedi 25 dès 12h00, entrée libre

 

image – Scène de cabaret, Louis Léopold Boilly (1761-1845)
droits – Photo © RMN-Grand Palais (musée du Louvre), Christian Jean